`

Rencontre avec un “Ironman”: la compétition se règle aussi dans l’assiette

Participer aux championnats du monde d’Ironman n’est vraiment pas une mince affaire. Pour enchaîner 3,8 km de natation, 180,2 km de cyclisme et un marathon en course à pieds et ce parfois en altitude, sous de fortes chaleurs ou dans des zones humides, l’homme doit vraiment être « de fer ». Adapter ses apports nutritionnels est presque tout aussi important qu’un entraînement assidu.

Avez-vous effectué votre analyse santé offerte ?

Répondez aux questions et recevez immédiatement vos conseils personnalisés pour retrouvez votre équilibre santé.